Verstappen en tête du FP3 humide de Leclerc lorsque la chaîne échoue

Max Verstappen a pris le dessus lors d’une séance de Formule 1 FP3 humide avant le Grand Prix du Canada, trouvant l’adhérence des pneus dans des conditions difficiles pour battre Charles Leclerc.

La pluie est tombée tout au long de la matinée à Montréal, créant de petites flaques d’eau autour du circuit, tandis que des conditions fraîches ont donné au début de la session une température de seulement 17,5 degrés Celsius.

Le duo Haas Nico Hulkenberg et Kevin Magnussen ont d’abord exploré la piste mouillée en pneus pluie complets, Hulkenberg enregistrant 1m34.889s devant Magnussen avec 1m34.797s.

La paire s’est améliorée lors de leur tournée suivante, mais les 1m32.217 d’ouverture de Fernando Alonso ont suffi à le hisser au sommet, mais un « aveugle » Yuki Tsunoda s’est retrouvé à la sortie de l’épingle.

Esteban Ocon a récolté un 1m31.428s pour remonter, quelques instants après que Tsunoda ait évité de justesse le mur de sortie du virage 4 après avoir tourné, il a réussi à le rattraper à temps.

Hulkenberg était de retour en tête avec 1m30.721s mais les temps ont continué à chuter, mais Tsunoda a réussi un temps de 1m30.685s pour devancer l’Allemand d’une fraction de seconde.

Ocon a affiché 1m30.348s malgré des difficultés avec la chicane finale, mais Alonso était sur le pneu intermédiaire et a réalisé les meilleures première et deuxième divisions. La zone de freinage de l’épingle était très difficile à gérer et devait s’échapper jusqu’au second tour.

Verstappen a ensuite récolté 1m 29.190s, soit 0.144s plus rapide que Leclerc.

Un 1m28.968s sur les intermédiaires a ensuite placé Valtteri Bottas au sommet de la pile, mais Alonso a finalement obtenu la bonne chicane dans la ligne droite de départ et a jeté 1m27.517s.

READ  Le suspect dans la série d'attaques au couteau dans le Massachusetts est Jared Ravisa, de l'ID.

Carlos Sainz a ensuite devancé son compatriote avec un 1m27.245s car l’intermédiaire était désormais le pneu préféré du peloton, mais a été battu de plus d’une demi-seconde alors que son coéquipier Leclerc a réussi un chrono de 1m26.733s.

Après une tentative avortée après une faute dans le secteur deux, Hulkenberg a pris un autre élan pour battre Leclerc de 0,3 seconde, avec Tsunoda deuxième derrière lui.

Mais 1m25.724s pour Leclerc est devenu la nouvelle tête d’affiche, Sainz terminant deuxième, 0,4s derrière son coéquipier Ferrari.

Malgré les plaintes concernant la sensation de sa chute, Verstappen a ensuite réussi un temps de 1m 24.977s en haut de la pile, mais Leclerc l’a éclipsé de 0.127s pour récupérer le droit de se vanter.

Verstappen a repris la tête de la séance de près de quatre dixièmes lors de son tour suivant, mais ses efforts pour l’améliorer ont été interrompus lorsque Sainz s’est écrasé dans le mur quelques instants après être passé en deuxième position, tournant dans le virage 1 pour éviter la barrière et se cognant le nez. .

Le service du drapeau rouge a été appelé alors qu’il restait 30 minutes au compteur, provoquant une pause de sept minutes dans la séance alors que la voiture de Sainz a été éjectée du second virage du virage 1/2.

Après que les premiers tours du redémarrage aient été passés à mettre les pneus intermédiaires dans leur fenêtre, Verstappen a amélioré son temps et a réalisé un 1m24.192s pour étendre son avantage.

Lors de sa prochaine tournée, alors que la ligne de séchage continuait d’émerger, il a relevé la barre avec un 1m23.779s, puis l’a enchaîné avec un 1m23.154s en augmentant la température de ses pneus.

READ  Le corps de l'homme disparu retrouvé dans l'effondrement d'un appartement dans l'Iowa ; Deux autres sont portés disparus

L’écart avec le Néerlandais était de 1,6 s sur le reste du peloton, mais Leclerc a réduit l’écart à plus de 0,2 s avant que Verstappen ne retire un peu de son meilleur temps.

Mais il n’y avait plus d’avancée dans la voie de l’information avant les qualifications puisque la pluie commençait à s’intensifier à 10 minutes de la fin, supprimant les tours de sa ligne de séchage.

Alonso a été le troisième plus rapide avec 1m 24.483s alors que Magnussen a effectué une course tardive pour pousser le Danois à la quatrième place devant Sainz.

Pierre Gasly a passé la plupart des premières étapes de la séance au bas des tableaux de chronométrage, mais le Français a réussi à rassembler suffisamment de temps pour la sixième place, dixième devant le favori local Lance Stroll.

Yuki Tsunoda a mis la voiture contre le mur lors de ses pirouettes et a terminé huitième, tandis que Bottas était neuvième.

Lewis Hamilton a complété le top 10, sentant que l’équipe « perdait du temps » dans les conditions difficiles alors qu’il luttait pour brûler les pneus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *