Le Premier ministre danois a été agressé par un homme dans une rue de Copenhague, a indiqué son bureau.

  • auteur, Georges Wright
  • action, nouvelles de la BBC

La Première ministre danoise, Mette Frederiksen, est « choquée » après avoir été agressée dans la rue à Copenhague, a indiqué son bureau.

L’attaque a eu lieu sur une place du centre de la ville, où un homme s’est approché d’elle et l’a battue.

L’agresseur a été arrêté.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a déclaré qu’il s’agissait d’un « acte honteux contre tout ce en quoi nous croyons et pour lequel nous luttons en Europe ».

« La Première ministre Mette Frederiksen a été agressée par un homme sur Kultorvet à Copenhague vendredi soir, qui a ensuite été arrêté. La Première ministre est choquée par cet incident », a indiqué le bureau du Premier ministre dans un communiqué, sans plus de précisions.

La police, qui a déclaré avoir arrêté une personne en lien avec l’incident et enquêter, a refusé d’en dire plus.

Aucun mot pour l’instant sur le motif.

Deux témoins, Mary Adrian et Anna Raven, ont déclaré au journal local BT qu’elles avaient vu l’attaque.

« Un homme est venu dans la direction opposée et l’a poussée violemment sur l’épaule, la faisant tomber sur le côté », ont raconté les deux femmes au journal.

Même s’il s’agissait d’une « forte poussée », ils ont déclaré que le Premier ministre n’avait pas été immédiatement opérationnel.

Puis elle s’est assise dans un café.

L’attaque survient deux jours avant le vote des élections européennes au Danemark.

Le Parti social-démocrate est le plus grand parti du gouvernement de coalition danois. Ils sont toujours en tête des sondages, mais leur soutien a considérablement diminué ces derniers mois.

Le ministre danois de l’Environnement, Magnus Heunicke, a déclaré à X : « Mette est naturellement choquée par l’attaque. Je dois dire qu’elle a secoué tous ceux d’entre nous qui sont proches d’elle. »

Il s’est dit « indigné » par le président de l’UE Charles Michael X.

Je condamne fermement cet acte d’agression lâche », a-t-il déclaré.

Mme Frederiksen, 46 ans, est devenue Premier ministre en 2019 après avoir pris la tête du Parti social-démocrate de centre-gauche quatre ans plus tôt. Il devient ainsi le plus jeune Premier ministre de l’histoire du Danemark.

M. Trump l’a qualifiée de « méchante » après avoir rejeté la suggestion d’un tel accord foncier comme étant « absurde ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *